Pag.  1  2  3  [4]  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20 
Verdi Requiem Verbier Festival
Le Temps
by Julian Sykes
Saturday August 3 ,2013

 

Download PDF
Festival 'Aix en Provence, Rigoletto
La divine surprise est venue de la fosse – dont l’acoustique, retravaillée, s’est améliorée. Sous la direction vivante, nerveuse, sensuelle, admirablement phrasée (avec des accompagnements à se damner) du chef d’orchestre italien Gianandrea Noseda, qui faisait ses débuts à Aix, le London Symphony Orchestra a prouvé que Verdi était sa « cup of tea ».
Marie-Aude Roux – LE MONDE, samedi 6 Juillet 2013


La quintessence de l’orchestre
La quintessence du drame verdien était dans l’orchestre, grâce à la direction de feu et de sang de Gianandrea Noseda, qui arrive à faire sonner italien le London Symphony Orchestra (le vibrato des trompettes !). Et même à le faire sonner tout court, tant on a été frappé par le travail acoustique enfin réalisé dans la fosse de l’Archevêché, qui pour une fois n’était pas un funeste étouffoir à sons. Et ça change tout !
Christian Merlin – LE FIGARO, lundi 8 Juillet 2013


La direction musicale de Gianandrea Noseda époustouffle
(…) le chef d’orchestre Gianandrea Noseda fait la démonstration d’un art hors du commun. Le directeur musical du Teatro Regio de Turin est ici aux commandes du London Symphony Orchestra, auquel il parvient à conférer les couleurs typiques de l’italianità ; vivacité des cordes, parfois surchauffées, théâtralité des vents, dont les cuivres ont cette juste sécheresse qui convient parfaitement à l’écriture verdienne.
Jonas Pulver – LE TEMPS, lundi 8 Juillet 2013
BBC Philharmonic/Noseda/Ehnes
The Guardian
By Tim Ashley - Sunday 24 February 2013
Download PDF
Impressive guests !
Los Angeles Times February 2, 2013
by Rick Schultz
Go to Article
Pag.  1  2  3  [4]  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20